viande et évolution

La viande à fait de nous les hommes d’aujourd’hui

Ne plus manger de viande ? mais pourquoi ?

La tendance actuelle, le mouvement vegan et tout le consensus politico-économique actuel est à la réduction voire l’arrêt de la production et de la consommation de viande.

Pour appuyer leurs convictions, certains anti-viande se basent, entre autres, sur l’hypothèse que l’homme ne serait pas adapté à la consommation de viande mais davantage à la consommation de végétaux, à l’instar de nos cousins primates, gros consommateurs de végétaux (et d’insectes).

On peut donc légitimement se demander si cet argument tient la route, sans pour autant rentrer dans une profonde étude d’anatomie comparée, et s’il repose sur des fondements évolutifs et anthropologiques sérieux.

Ce que nous dit l’archéologie

Il n’en est rien. Tout simplement parce que les hommes sont, aujourd’hui encore, biologiquement adaptés à un régime alimentaire riche en viande. Nous n’avons pas (encore) initié de changement métaboliques, physiologiques ou génétiques nous permettant

2020-01-06T10:36:51+01:006 septembre 2019|Etudes nutritionnelles, Nutrition|