Vos cellules, pourquoi devez-vous en prendre soin ?

Les cellules sont l’essence même de la vie. Elles peuvent être définies comme la base de toute unité vivante, structurelle et fonctionnelle du corps humain.

Les cellules varient grandement en taille, en composition chimique et en fonction, mais chacune constitue une remarquable miniaturisation de la vie humaine. Les cellules bougent, grandissent, ingèrent de la nourriture et excrètent les déchets, réagissent à leur environnement et même se reproduisent.

Les cellules de tous les organismes multicellulaires, dont nous faisons partie sont communément nommées : cellules eucaryotes (du Grec eu, signifiant «vrai» et karyon, «noyau»). Les cellules eucaryotes sont une évolution de structures plus simples et plus primitives que l’on nomme procaryotes (du grec signifiant «avant le noyau»). Les bactéries sont des organismes procaryotes. Les deux types de cellules ont un ancêtre commun, les organismes unicellulaire nommés progénotes

La différence entre les deux type de cellules réside dans le fait que les

Nutrition et santé cellulaire

L’importance des mitochondries

Nous sommes des machines à brûler de l’énergie grâce à de petites centrales énergétiques, présentes dans chacune de nos cellules: les fameuses mitochondries. Sans celles-ci, nous ne pourrions accomplir ce que l’homme accompli depuis 200 millions d’années. Sans celles-ci nous ne pourrions nous régénérer en dormant, lever un poids, marcher ou courir, lancer un objet ou imaginer des outils toujours plus perfectionnés.

Et sur quoi repose l’activité de ces centrales énergétiques selon vous ? Sur les apports en nutriments ou sur la restriction de ces apports. La nutrition est donc au coeur de votre énergie. 

Lorsque celle-ci est pauvre en nutriments, déséquilibrée, toxique, trop riche en glucides ou trop fréquente, vous générez des failles métaboliques ouvrant la porte à la fatigue, l’instabilité et la maladie. Et c’est un fait avéré aujourd’hui ; La majeure partie des maladies non

2019-11-21T15:24:14+01:0026 juin 2019|Etudes nutritionnelles|0 commentaire