Lorsque vous jeûnez, il est fort probable qu'il arrivera un moment ou votre faim reviendra en flèche, généralement au bout de 12 ou 13h, lorsque votre taux de ghréline augmentera à nouveau. Les niveaux de ghréline diminuent au bout de 20 à 30mn puis remontent lors de la 16e heure. Le meilleur moyen de ne pas penser à votre faim est d'occuper votre esprit et vos mains le plus possible.

En effet, l'évolution à fait que notre production de ghréline et d'insuline correspond à des moments spécifiques, aux cours desquels notre organisme devait généralement faire face à des pics d'activité. En l'occurence, notre journée était entièrement dédiée à la recherche de nourriture, à la chasse. Il y avait un but précis. Tant que nous n'avions pas attrapé l'objet de notre dîner du jour, notre organisme était optimisé pour la gestion des réserves d'énergie. Si nous produisions de l'insuline en continu tout au long de la journée, nous aurions été totalement épuisés au moment d'attraper l'animal. C'est pour cette raison que le corps à mis en place le système des corps cétoniques, pour palier à la baisse d'énergie relative à la baisse de l'insuline. Les corps cétoniques sont une source d'énergie fantastique, lors des périodes de jeûne.

Chasse au mammouth

C'est la raison pour laquelle notre physiologie à mis en place des cycles de production hormonaux.

Cycles hormonaux de la faim

Lors de notre travail de bureau, nous savons qu'il est possible de trouver de la nourriture en bas du bureau ou de la maison, ou même directement dans nos placards et dans notre frigo, ce qui rend la résistance aux poussées de ghréline plus difficile à gérer que cela ne l'était pour nos ancêtres.

Alors, voici quelques activités destinées à occuper votre esprit, vos mains et votre estomac.

  1. Buvez de l'eau régulièrement.
  2. Allez à la chasse ou à la pêche
  3. Faites quelques respirations complètes ou WHM
  4. Écoutez de la musique au calme.
  5. Appelez vos proches
  6. Faites des recherches sur vos prochaines vacances et planifiez-les.
  7. Allez marcher dans la nature.
  8. Nettoyez la cuisine de fond en comble.
  9. Promenez votre chien.
  10. Lisez un livre.
  11. Mettez votre CV à jour.
  12. Appelez un ami éloigné.
  13. Réparez vos vêtements
  14. Préparez des légumes lacto-fermentés
  15. Regardez un reportage.
  16. Faites un peu de sport
  17. Préparez-vous une tasse de thé vert.
  18. Pliez le linge et rangez-le.
  19. Apprenez quelque chose sur YouTube.
  20. Faites du bricolage.
  21. Nettoyez votre boîte mail.
  22. Rendre visite à un voisin.
  23. Rendez-vous utile dans une association
  24. Méditez.
  25. Prenez le soleil.
  26. Jouez avec votre enfant.
  27. Organisez votre album photos.
  28. Faites un album.
  29. Jouez à un jeu de société.
  30. Écoutez un livre audio.
  31. Faire le Jardin.
  32. Réalisez un projet de bricolage.
  33. Aller au musée.
  34. Ecrire dans votre journal personnel.
  35. Lire un magazine ou un journal.
  36. Rangez le grenier.
  37. Regardez de vieux films de famille.
  38. Nettoyer la salle de bains.
  39. Cueillez des fleurs sauvages et mettez-les dans un vase.
  40. Ratissez ou balayez dehors.

A présent, vous savez que l'avantage consécutif au jeûne n'est pas que physiologique, il est profondément psychologique. Cette forme de résistance est essentielle à votre résilience. Plus vous occupez votre esprit pendant le jeûne, moins vous y penserez et plus le jeûne deviendra facile à tenir. Et chose interessante, vous parviendrez progressivement à contrôler votre production de ghréline et d'insuline plus facilement avec l'entraînement.