La question de savoir si la supplémentation en oméga-3 d’origine marine est associée à une réduction du risque de maladie cardiovasculaire (MCV) demeure controversée.Certaines études indiquent que la supplémentation permet d’améliorer les niveaux de MCV, d’autres non.

L’objectif de cette meta-analyse, mise à jour de 13 essais contrôlés randomisés et impliquant 127 477 participants et d’évaluer la pertinence et la véracité des études publiées, en éliminant les biais majeurs.

L’étude comprenaient l’analyse des risques suivants :

  • Infarctus du myocarde
  • Mort par coronaropathie
  • Mort totale par coronaropathie
  • AVC total
  • Mort par MCV
  • Evénements vasculaires majeurs

Des relations dose-réponse linéaires statistiquement significatives ont été observées pour les MCV totales et les événements vasculaires majeurs dans les analyses avec et sans REDUCE-IT.

Les conclusions de cette étude d’envergure indiquent clairement qu’une supplémentation en oméga-3 marins diminue le risque d’infarctus du myocarde, de décès par coronaropathie, de coronaropathie totale, de décès par MCV et de MCV totale. La réduction des risques semble être linéairement liée à la dose d’oméga-3.

Je vous incite donc à augmenter votre consommation de poissons gras, d’oeufs bio de poules nourries à l’herbe et/ou au lin (Bleu Blanc coeur) et de vous supplémenter en Omega-3.

Lien vers l’étude

> Acheter les meilleurs Omegas-3