La Naturopathie

La Naturopathie est considérée aujourd’hui par l’OMS comme une médecine non conventionnelle ET traditionnelle, parfaitement complémentaire de la médecine allopathique. Cette médecine primitive et ancestrale, pratiquée depuis la nuit des temps par la plupart des peuples premiers, tire ses origines « occidentales » de la Grèce Antique par sa démocratisation par Hippocrate (Médecin Grec du IVème siècle avant J.C). La Naturopathie peut se définir comme un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques.

La Naturopathie part du principe qu’avant tout traitement, il convient de prendre en compte l’être humain dans sa globalité: avec son passé, son présent, son futur, et son expérience de vie. En cela, la Naturopathie vise à soutenir, stimuler et renforcer la santé globale de l’individu et l’auto-guérison à l’aide de moyens naturels utilisés depuis longtemps par les hommes.

Le rôle du naturopathe peut s’apparenter à celui d’un éducateur de santé qui vous accompagne au quotidien pour retrouver ou maintenir un état de santé et de vitalité optimal.

Une pratique de santé…

  • Considérée comme « médecine complémentaire » par l’OMS depuis 1970 (Organisation Mondiale de la Santé)
  • Classée « médecine non conventionnelle » par le Parlement Européen
  • Officiellement enregistrée depuis 1968 au Bureau International du Travail (BIT) de l’ONU à Genève (CITP-68 BIT : 0-79.90, confirmé et précisé en 1988 par l’enregistrement n°3241)
  • Développée aux USA depuis plus d’un siècle et en France depuis les années 1940
Nutritik Naturopathe Hossegor 133723047

Les 5 principes de la naturopathie

L’approche naturopathique se positionne donc comme une discipline ancestrale, utilisée par nos ancêtres de façon purement intuitive. Ces principes naturopathiques sont au nombre de 5 et structure la démarche que tout naturopathe doit avoir avec vous.

VITALISME : Evaluer et renforcer la vitalité, la force vitale qui anime la personne afin qu’elle retrouve le chemin de la santé.

CAUSALISME : Le naturopathe ne s’attaque pas aux symptômes, comme le fait le médecin mais recherche les causes profondes du déséquilibre .

INDIVIDUALISME : Parce que nous sommes tous différents, votre naturopathe s’adapte à votre terrain, votre historique médical, vos besoins et votre environnement.

HUMORISME : La santé s’exprime par l’équilibre et la qualité des liquides du corps, appelés les humeurs (sang, lymphe, liquide extracellulaire). Ces humeurs ont toujours joués un rôle clé dans la plupart des peuples premiers. S’ils sont encrassés, les organes ne reçoivent plus les nutriments essentiels et ne peuvent plus éliminer les déchets. Cette auto-intoxication est à l’origine des premiers symptômes puis des diverses pathologies que nous connaissons de nos jours.

HOLISME : Prise en charge de l’être dans sa globalité, sur le plan physique/énergétique/ psychique/ social. Le Naturopathe est nécessairement un thérapeute holistique.

La naturopathie et ses 4 valeurs hippocratiques

1 –  » Primum non nocere » (avant tout ne pas nuire) : La Naturopathie est une médecine non intrusive permettant de contribuer au rétablissement progressif et naturel de l’individu.

2 – Que l’alimentation soit ton premier médicament : Le volet alimentaire était déjà important dans les thèses hippocratiques. Il l’est toujours autant en naturopathie aujourd’hui dans la mesure où nos pathologies sont souvent des pathologies dites d’encrassement, c’est a dire associé à une difficulté pour l’organisme de gérer et d’évacuer un certain nombres de déchets et de fonctions métaboliques. Arrêtons de polluer notre corps avec nos croyances alimentaires modernes. Retournez aux basiques de notre espèce.

3 – Vis medicatrix naturae (en toutes choses, la nature tu suivras) : Suivre les rythmes, les lois et les principes de la nature dont nous ne sommes qu’un élément et que nous devons respecter aussi bien sur le plan physiologique qu’environnemental. En effet, le terme naturopathie vient du latin Naturos et du grec Pathos : guérir dans le sens où le veut la nature.

4 – Identifier et éliminer les causes : « Si tu es malade, recherche d’abord ce que tu as fait pour le devenir. »

La Naturopathie va plus loin, en s’intéressant à l’équilibre général du corps, et à trouver les causes racines des troubles rencontrés.

L’objectif de la Naturopathie n’est pas de soigner, notamment au travers de pratiques étranges (et infondées d’un point de vue scientifique, à l’instar des nettoyages du côlons ou des purges au Ricin….) mais bien de déterminer ces causes racines et de les éliminer par des pratiques naturelles et standardisées.

Nutritik Naturopathe Hossegor 1293304
Nutritik Naturopathe Hossegor 133723334

Les 4 habitudes Naturopathiques pour se garder en santé

  • Se nourrir correctement pour maintenir la vie et répondre aux activités physiques et psychiques : les aliments, l’eau, l’oxygène, la lumière, les minéraux, les oligoéléments, les vitamines, les enzymes (Nutrition, Exposition solaire…)
  • Eliminer les déchets des métabolismes et de l’activité cellulaire par les organes spécialisés que sont le foie et la vésicule biliaire, les intestins, les reins, les poumons, la peau (Jeûne, respiration, Exposition au froid, au chaud…)
  • Se recharger pour maintenir un haut potentiel d’énergie vitale indispensable pour que les organes puissent accomplir leur travail ; elle constitue les réserves endocrinienne et nerveuses (sport, mouvement, marche…)
  • Se reposer pour se restaurer et se régénérer (Sommeil, Jeûne…)

En tant que Naturopathe à Hossegor, je vous aide à rétablir, par votre mode de vie, un équilibre naturel, une force décuplée et une énergie inépuisable.

Les 9 piliers naturopathiques

Une synergie d’actions !

A l’issue du bilan naturopathique, le thérapeute va élaborer un programme d’hygiène de vie personnalisé qui n’a rien en commun avec une ordonnance préconisant des remèdes symptomatiques

Le naturopathe va puiser dans un ensemble de techniques naturelles, différentes et complémentaires, celles qui lui semblent le mieux adaptées à la constitution, à l’énerghie et aux circonstances de la visite du sujet.

Certaines sont davantage « hygiéniques », d’autres « thérapeutiques ». C’est la synergie de certaines d’entre elles bien choisies qui permettra le retour ou le maintien à la bonne santé. Notons parmi elles :

La prise de compléments alimentaires ou de produits de santé naturels peut être conseillée pour la bonne réalisation de la cure. Il s’agit de complexe de vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, acides aminés, etc.

Mieux se nourrir

Le premier pilier naturopathique, c’est de bien manger et de jeûner le reste du temps.

En tant qu’Homo Sapiens, nous avons évolué, depuis 200 000 ans, en mangeant aléatoirement et de façon saisonnière des animaux entiers fraichement tués, des légumes sauvages et des fruits locaux, des fleurs et graines sauvages et de jeûner le reste du temps. Ni plus, ni moins.

En fonction de votre génétique, les aliments avec lesquels vous avez évolué et que vos ancêtres consommaient, sont les mêmes que ceux que nous attendons encore aujourd’hui pour maintenir un état de santé optimal.

Mieux bouger

Le deuxième pilier naturopathique essentiel est le mouvement.

Il y un décalage immense entre notre environnement originel et notre environnement moderne, en particulier en regard de notre niveau d’activité physique.

Ce que vous faites de votre corps est tout aussi important que ce que vous y mettez… en maintenant un niveau continu de mouvement faible et long à intense et court, privilégiant les activités aérobiques et anaérobiques.

Seuls 15 minutes / jour suffisent pour booster votre métabolisme!

Mieux penser

Le troisième pilier naturopathique est d’avoir un mental fort, une raison d’être et d’exister et une culture du lâcher-prise

Dans les société primitives, chaque membre de la tribu avait un rôle, une mission, un but spécifique tout au long de sa vie. Dans notre vie moderne, notre place est effacée par un système qui nous dépasse et nous compensons notre perte de repère en mangeant.

Grâce à la PNL, au stoïcisme et à l’énéagramme, je vous apprends à modifier votre perception de la vie et à vous fixer un cap, indispensable dans la mise en place d’une discipline.

Mieux se reposer

Le quatrième pilier de la naturopathie, telle que je la propose est le sommeil, car sans sommeil, vous perturbez ou bloquez des mécanismes physiologiques essentiels à votre fonctionnement normal !

Le sommeil, c’est le moment où le corps et l’esprit se désintoxiquent et récupèrent.

C’est également le moment où les angoisses prennent vie…

Je vous donne les clés d’un sommeil de qualité.

Mieux se protéger

Le cinquième pilier naturopathique est de se protéger des dangers environnementaux.

Mais au lieu de fuir les lions, nous devons aujourd’hui fuir les huiles végétales, les particules, le fluor, le wifi et autres champs électromagnétiques, les plombages au mercure, les parfums, les médicaments et les nano-plastiques des poissons qui perturbent et annihilent vos défenses immunitaires et votre système endocrinien.

Je vous indique quels sont les dangers immédiats de notre environnement et comment vous en préserver.

Rester connecté

Le sixième pilier de la naturopathie est de se connecter au vivant.

Le sol a une charge légèrement négative qui fournit une mise à la terre essentielle à notre électrophysiologie, la lune modifie la pression atmosphérique et la circulation de nos fluides internes (sang, lymphe, eau…). La terre à le pouvoir de diminuer l’inflammation, d’améliorer la réponse immunitaire et d’optimiser l’utilisation de nos graisses, le soleil influe sur notre humeur et la lumière du feu augmente la production de sérotonine, nécéssaire au sommeil.

Retrouvez le contact avec votre vraie nature.

S’exposer au froid et au chaud

Le confort n’est pas bon pour l’organisme. C’est pourquoi le sixième pilier naturopathique est de s’exposer au froid et au chaud.

Nous n’avons jamais disposé de climatisation, de ventilateurs ou de chauffages avant l’avènement de notre civilisation industrielle. Notre corps à évolué en affrontant quotidiennement les éléments, en toute saison.

Personne n’aime cette sensation inconfortable et saisissante qui accompagne le froid ou les fortes chaleurs. Mais ces stress hormétiques renforcent durablement notre organisme.

A nous de rétablir ce mécanisme ancestral.

S’exposer au soleil

Le huitième pilier naturopathique est de s’exposer au soleil, car vous avez besoin du rayonnement solaire pour assurer un fonctionnement métabolique et énergétique normal.

L’exposition régulière et modérée au soleil est au cœur de ce principe car elle produit de la vitamine D qui agit en synergie avec d’autres vitamines sans occasionner de lésions épidermiques dangereuses.

Le soleil à également une fonction énergétique notamment grâce à vos yeux qui aligne votre rythme circadien avec vos activités quotidiennes. C’est pourquoi vous devez vous exposer au soleil, dès son lever.

Savoir respirer

Le neuvième pilier naturopathique, c’est la respiration. Nous avons besoin d’oxygène et de dioxyde de carbone pour stimuler notre métabolisme.

Or, de nos jours, le stress, l’anxiété, le manque de nature et d’exercice physique, le rétrécissement de nos mâchoires, l’insulino-résistance et la surconsommation de glucides augmentent massivement notre fréquence respiratoire et génèrent des déséquilibres biochimiques et biologiques importants dans notre organisme, ayant un impact à long terme sur notre santé.

Je vous aide à prendre conscience de votre respiration et à restaurer une fréquence respiratoire normale au travers d’exercices spécifiques (cohérence cardiaque, Box breathing, Wim Hof Méthode, Buteiko…).

Réserver maintenant