Une personne m'a demandé ce week-end s'il existait un lien entre la respiration et la chute des globules blancs.

Un lien entre respiration et système immunitaire ?

Avant d'aller plus loins, retenez que la chute des globules blancs peut être liée à de très nombreux facteurs (maladies, baisses des défenses immunitaires…). Dès la découvertes de vos résultats, le mieux est d'abord d'en parler avec votre médecin.

Maintenant, il existe bel et bien un lien important entre la respiration et la baisse des globules blancs dans l'organisme et c'est pour cette raison que les exercices respiratoires que je préconise généralement ont aussi pour fonction de renforcer votre système immunitaire. En effet, le niveau de lymphocytes (les globules blancs) sont le marqueur le plus important (avec d'autre cellules spécifiques…) de l'état de votre système immunitaire.

La respiration est liée à la gestion du stress. Les gens qui pratiquent régulièrement des exercices respiratoires sont globalement moins stressés que ceux n'en pratiquant pas. C'est aussi pour cette raison que les asthmatiques, ayant une respiration difficile avec une fréquence respiratoire élevée, affichent généralement des niveaux de cortisol bien plus élevés que les personnes n'en souffrant pas. De la même façon, les personnes dormant mal, en raison notamment d'apnée du sommeil, ont généralement des niveaux de cortisol élevés, une résistance à l'insuline, une inflammation de bas grade et une obésité viscérale.

Fréquence respiratoire et stress

Car une fréquence respiratoire élevée est intimement liée à une augmentation des paramètres de stress.

Lorsque vous rencontrez du stress provenant de stimuli extérieurs, votre réponse de combat ou fuite du stress est activée. De l'adrénaline, de la noradrénaline et du cortisol sont libérés et entraînent, entre autres, une augmentation de la fréquence cardiaque et du rythme respiratoire. Lorsque la menace du stress disparaît, votre corps produit de l'acétylcholine. Cela réduit la production d'adrénaline, de noradrénaline et de cortisol et le corps retourne à la position de repos. Nos ancêtres ne connaissaient pas le stress chronique tel que nous le connaissons, mais un stress aigu et intense faisant place à de longue période de détente….

Or, le cortisol détruit vos lymphocytes. Plus la fréquence et la durée de stress sont importantes, plus les niveaux de lymphocytes diminuent. Plus vous respirez mal ou rapidement, plus vous êtes stressés, plus vos niveaux de globules blancs diminuent. à l'inverse, plus vous respirez profondément, plus votre cortisol diminue. Les exercices que je propose permettent de dynamiser et de muscler le diaphragme, impliqué dans la gestion d'une respiration profonde et permettant une bonne régulation des niveaux de cortisol.

Une résistance à l'acétylcholine

Une fois le diaphragme entraîné, nous stimulons la glande pinéale et les surrénales de façon ponctuelle et intense pour entraîner le corps à ne pas produire trop de cortisol lors d'une montée du stress. Un meilleur contrôle du cortisol et de l'adrénaline permet d'éviter, qu'avec le temps, ne se mette en place une résistance progressive à la production d'acétylcholine, faisant que votre stress reste élevé, de façon chronique. A l'instar de la prise soudaine de glucides dans un régime généralement à glucides très bas et couplé au jeûne, permet d'entraîner votre corps à produire de l'insuline à un juste niveau, un entraînement respiratoire régulier, intense mais court, permet d'entraîner votre organisme à la production de cortisol et d'adrénaline et de mieux contrôler vos niveaux de stress en général.

Alors oui, votre respiration peut induire une baisse de vos lymphocytes et une diminution de l'activité immune. La première étape pour un système immunitaire solide, c'est de savoir respirer correctement et d'adapter votre respiration à chaque situation. Pourquoi croyez-vous que le système immunitaire des personnes atteintes du COVID-19, maladie respiratoire de premier ordre, s'effondre en si peu de temps…. et pourquoi croyez-vous que nous mettons les patients sous respirateurs aussi rapidement….

Vous voulez apprendre à mieux respirer ? Contactez-moi dès maintenant