Un peu de vinaigre pour brûler du gras ?

Depuis plus de 2000 ans, le vinaigre est utilisé pour améliorer la saveur des plats et conserver les aliments. Mais saviez-vous que le vinaigre vous permet aussi de limiter les montées de sucre sanguin et donc de mieux contrôler votre glycémie et votre cétose nutritionnelle ?

Ce qu’il faut savoir

C’est ce que démontrent plusieurs études indiquant que l’absorption d’un peu de vinaigre (une cuillère à soupe diluée dans de l’eau) avant le repas permettrait d’améliorer la combustion des graisses chez les personnes en LCHF et d’optimiser l’utilisation du glucose chez les diabétiques 1.

Dans cette autre étude2, il a été donné à 10 diabétiques de Type 2, 11 personnes ayant développé une résistance à l’insuline mais non diabétiques et 8 personnes sensibles à l’insuline et non diabétiques, 20g de vinaigre de cidre (ou un placebo), 2 minutes avant un bagel recouvert d’un peu de beurre et un jus d’orange. Le vinaigre à eu pour action de réduire le glucose sanguin postprandial et les pics d’insuline non seulement dans le groupe insulino-résistant mais également sur les 2 autres groupes.

Dans cette autre étude enfin3, il à été démontré que 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre accompagnées d’un morceau de fromage, peu de temps avant le coucher améliorent significativement les niveaux de sucre sanguin chez des sujets diabétiques de type 2.

En pratique, il est probable que le métabolisme de l’acide acétique active la voie AMPK dans certains tissus par la génération d’AMP lors de l’oxydation de l’acétate (processus déjà développé dans un précédent article) et permettrait ainsi une optimisation de la combustion des graisses corporelles et un ralentissement de l’absorption des glucides45.

Il est également probable que l’action du vinaigre soit optimisée par l’ingestion d’un peu d’alcool (le métabolisme de l’éthanol ayant une action complémentaire à celle de l’acide acétique malgré d’autres effets antagonistes) et à l’activation d’AMPK.

Ce que j’en pense

J’ai réalisé le test d’ingestion d’une cuillère à soupe rase de vinaigre de cidre à plusieurs période de la journée et sur différents types de repas, et considérant que je dispose d’une bonne flexibilité métabolique et que je suis en LCHF la majorité du temps.

  • Le matin, peu de temps après le réveil, un petit déjeuner avec jus d’orange, pain et beurre
  • Le midi après un séance légère de piscine et un repas plutôt riche en féculents (riz basmati complet, légumes et volaille)
  • Le soir, après un dîner agrémenté de lentilles vertes, de fromage et de 2 kiwis.

Après différentes mesures étalées dans le temps, mes niveaux de sucre sanguin sont restés compris entre 0.8g et 0.9g / litre de sang.

J’ai réalisé les mêmes tests, sans vinaigre, les variations étaient beaucoup plus prononcées (+17%) sur les mêmes intervalles de temps avec des niveaux d’insulines plus hauts.

Je pense donc qu’en amont d’un repas riche en sucres et féculents, l’ingestion d’une à deux cuillères de vinaigre (de cidre en particulier) diluée dans un peu d’eau permet une amélioration de la perte de poids, de la satiété et de l’énergie et un meilleur contrôle de la glycémie chez les diabétiques et une meilleure sensibilité à l’insuline chez tout le monde et en particulier chez les personnes en LCHF.

Et vous, avez-vous déjà testé l’action du vinaigre sur votre énergie et votre satiété ? Qu’en pensez-vous ?

 

Références

  1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19661687
  2. http://care.diabetesjournals.org/content/27/1/281.full
  3. http://care.diabetesjournals.org/content/30/11/2814.full
  4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1785201/
  5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19963157

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :