L’élevage bovin ne contribue pas au réchauffement climatique

C’est ce que rappelle Frank Mitloehner, professeur en Sciences animales à l’UC Davis en Californie.

Il est généralement admis que le méthane produit par les vaches contribuerait indirectement au réchauffement climatique. Ce n’est pas totalement faux mais cela dépend de plusieurs facteurs (voir plus bas).

L’argumentation de Frank Mitloehner est intéressante et va totalement à l’encontre de cette croyance basée essentiellement sur la capacité, avérée, de réchauffement de l’air de ce gaz 28 fois plus importante que celle du CO2. Petit point d’éclaircissement.

S’il est vrai que le méthane réchauffe davantage que le CO2, la durée de vie du méthane est d’une dizaine d’années contre 1000 ans pour le CO2. Après ces 10 ans, le méthane est transformé en CO2 et rentre alors dans le cycle du carbone.

  1. Le