Noix et calculs rénaux

Certaines personnes sont susceptibles de souffrir de calculs rénaux.

La consommation de noix est généralement contre-indiquée pour ces personnes. La raison principale en est que les noix, à l’instar d’autres aliments et en particulier certains légumes, contiennent des oxalates.

Les oxalates sont des composés chimiques qui vont créer une très forte irritation et une inflammation chronique dans vos reins, vos articulations et d’autres tissus de votre corps pouvant, à terme, créer des calculs (ou lithiases) d’oxalates de calcium.

Les personnes ayant les reins fragiles ou ayant déjà eu des calculs rénaux doivent donc se méfier des oxalates car le calcium (présent dans le corps ou les aliments) se lie aux oxalates pour finir dans le sang et donc dans les reins où ils vont se solidifier.

Il est possible d’établir un diagnostique de la sensibilité aux oxalates, ou de la difficulté de les métaboliser, par un simple test urinaire. Une présence forte d’acide oxalique, d’acide pyridoxine, un métabolite de la vitamine B6, d’acide glycérique, d’acide glycolique ou d’acide tartrique (Candida Albicans) sont des marqueurs attestant le plus souvent de la difficulté à gérer la présence d’oxalates dans le corps.

Il

2020-01-06T10:36:54+01:005 juin 2019|Nutrition|

Le référentiel complet des études sur les anti-nutriments

  1. Lamberg, B. (1991). Endemic goitre—iodine deficiency disorders. Annals of Medicine , 23 (4), 367-372. doi:10.3109/07853899109148075
  2. Baasanjav-Gerber, C., Hollnagel, H. M., Brauchmann, J., Iori, R., & Glatt, H. (2010). Detection of genotoxicants in Brassicales using endogenous DNA as a surrogate target and adducts determined by 32P-postlabelling as an experimental end point. Mutagenesis , 26 (3), 407-413. doi:10.1093/mutage/geq108
  3. Latté, K. P., Appel, K., & Lampen, A. (2011). Health benefits and possible risks of broccoli – An overview. Food and Chemical Toxicology , 49 (12), 3287-3309. doi:10.1016/j.fct.2011.08.019
  4. Socała, K., Nieoczym, D., Kowalczuk-Vasilev, E., Wyska, E., & Wlaź, P. (2017). Increased seizure susceptibility and other toxicity symptoms following acute sulforaphane treatment in mice. Toxicology and Applied Pharmacology , 326 , 43-53. doi:10.1016/j.taap.2017.04.010
  5. Engel et al. 1997. Lectin staining of renal tubules in normal kidney. Acta Pathologica, Microbiologica et Immunologica Scandinavica 105(1): 31–34
  6. Singh et al. 2006. Peanut lectin stimulates proliferation of colon cancer cells by interaction with glycosylated CD44v6 isoforms and consequential activation of c-Met and MAPK: functional implications for disease-associated glycosylation changes. Glycobiology 16(7): 594–601. Gabius, H-J., and Gabius, S. (Eds.)
2020-04-25T23:33:51+02:0012 février 2019|Nutrition|