Sur le graphique suivant, nous pouvons voir les effets du glucose sur la production d’adrénaline chez des garçons en bonne santé. Le niveau d’adrenaline a quadruplé en 5 heures !

Conclusion : Le sucre exerce des ravages sur le système endocrinien. La production d’adrénaline est liée à la production de cortisol et d’insuline et à un important stress oxydatif. Votre énergie explose et vous videz votre glycogène.

Des niveaux aussi élevés d’adrenaline, réguliers, fréquents et soutenus, ne sont pas physiologiques. Ils ne devraient exister que lors d’une réponse à un stress exogène ponctuel et intense (type fuite ou combat) à l’instar de ce qui est recherché par l’entrainement par intervalles (HIIT) ou lors d’un sprint.

Sucre et adrénaline