Une récente étude, parue sur le site Oxford Academics en Mai 2020, à analysé l'effet du beurre et de la margarine sur la santé cardiaque et ses risques associés.

Pour ce faire, sur une cohorte de 2038 individus sans antécédents de maladies cardio-vasculaires (MCV) ou de diabète, les chercheurs ont analysé les effets du beurre , de la margarine, de la mayonnaise, d'huiles et d'autres matières grasses sur le profil lipidique et les risques de maladies des participants. Les chercheurs ont également pris en compte les biais de santé éventuels (fumeurs, âge, IMC…) de chaque individu.

Il en ressort que la prise de 5g de beurre améliore significativement les marqueurs lipidiques des hommes et des femmes et diminue légèrement le risque de diabète (24%). La margarine en revanche à un effet diamétralement opposé. Elle induit une augmentation de 48% du risque de MCV et de 68% (!!) du diabète de Type 2 chez les femmes. La consommation d'huiles végétales quant à elle induit une diminution drastique du risque de DT2 chez les hommes mais pas chez les femmes mais aucun changement (+ ou -) du profil lipidique.

Cette étude est interessante car démontre, à nouveau, que le beurre, en particulier s'il est cru apportent de réel bienfaits.

Maintenant, cette étude doit être prise avec beaucoup de précaution.

Tout d'abord, sa durée est courte (3 jours). Ensuite, bien que la cohorte soit interessante, la méthodologie ne peut être facteur de causalité car il s'agit d'une étude épidémiologique. Ici, pas de groupe randomisés, de groupe témoin, de placebo ou de double aveugle. On est sur du formulaire bien classique avec tout les biais que cela comporte. Enfin, on ne sait pas s'il s'agit de beurre cru ou pasteurisé et de quelle huile végétale il s'agit. On sait aujourd'hui que la plupart des huiles végétales sont associées à une augmentation du risque de MCV.

Quelqu'un comme moi, qui aime le beurre, remplira forcément le formulaire avec une “intention”.

Enfin, cette étude à été financée par le National Dairy Council qui soutient les producteurs de produits laitiers.

En tout état de cause, le beurre cru est un produit sain et naturel, 1000 fois plus recommandable, car consommé depuis des millénaires, que toutes les margarines ou huiles végétales que nous ne consommons que depuis…. 50 ans…! Les populations les plus exposées à sa consommation (Europe du nord, certaines populations africaines, Tibet, Mongolie, Méditerranée….) et digérant donc le lactose ont pu survivre grâce à lui, avec parfois une longévité exceptionnelle.