Une étude menée par les équipes du Laboratoire Sécurité des Aliments à l'Institut National de la Recherche Agronomique de Toulouse en 1998 à analysé l'effet de différentes viandes sur la carcinogenèse du colon chez les rats. Il s'agit donc de l'analyse d'une corrélation directe et non d'une simple relation. Toutefois, les sujets sont des rats, et non des humains, ce qui à beaucoup d'importance.

Les résultats sont sans appel. L'augmentation de la consommation de bacon dans un régime semble diminuer de façon exponentielle la prolifération de cellules cancéreuses spécifiques au cancer colorectal et nommées Aberrant crypt foci (ACF) .

“Les résultats suggèrent que, chez le rat, le bœuf ne favorise nullement la croissance d'ACF et que le poulet ne protège pas contre la carcinogenèse du côlon. En outre, il est clairement mis en évidence qu'un régime à base de bacon semble protéger contre la cancérogenèse…”

Mon avis est surtout que les graisses mono-insaturées semblent avoir un effet protecteur avéré à l'instar du bacon, riche en GMI.

Pour autant, je ne recommande pas de consommer du bacon trop fréquemment car, comme toute viande transformé, il n'y a rien de naturel dedans. Orientez-vous vers de la viande brute, des morceaux de choix chez votre boucher. Et misez sur les végétaux, le poisson, les fruits de mer de les œufs plus que sur le bacon.

Lien vers l'étude : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10050267#