10g de glycine par jour pour préserver et régénérer vos articulations

La glycine est un acide aminé. Avec un poids moléculaire de 75,07 g / mol, il s’agit du plus petit des 20 acides aminés utilisés par les cellules pour synthétiser des peptides, des polypeptides et des protéines. Il est dit non-essentiel (alors qu’il devrait l’être) car l’organisme peut le fabriquer à partir d’autres aliments ou procédés biochimiques.

Il est impliqué dans une multitude de processus métaboliques et semble constituer un élément clé de la longévité. On trouve la glycine majoritaire dans les produits animaux mais en particulier dans les morceaux les plus osseux des viandes (viande sur l’os), les bouillons d’os, les os à moelle et les articulations (pieds et oreilles de cochons…)

Afin de soulager ou réparer leurs tendons et articulations, les sportifs utilisent un complément alimentaire riche en glycine : Les peptides de collagènes.

10g de peptides de collagène apportent aujourd’hui différents acides aminés, dont la glycine:

Acides aminés 10G
Glycine 1850 mg
Proline 1040 mg
Hydroxyproline 1030 mg
A. Glutamique 1120 mg
Arginine 760 mg
Alanine 730 mg
A. Aspartique 590 mg
Lysine 310 mg
Sérine 310 mg
Leucine 260 mg
Valine 220 mg
Phénylalanine 190 mg
Thréonine 170 mg
Isoleucine 140 mg
Hydroxylysine 110 mg
Histidine 70 mg
Méthionine 50 mg
Tyrosine 50 mg
TOTAL 9 g

Acides aminés pour 10g de peptides de collagèneIl a longtemps été considéré que les peptides de collagène seuls, à hauteur de 10g, suffisaient à combler les besoins quotidiens à la synthétisation du collagène dans l’organisme. Il n’en est rien et c’est dans la glycine que semble se trouver la solution, plus que dans les autres acides aminés.

Il se trouve que la santé de vos articulations dépend de la capacité de votre organisme à régénérer du collagène à partir des protéines. Les acides aminés jouent donc un rôle clé dans ce cadre (c’est également pour cela que j’insiste régulièrement sur les apports en protéines). Un déficit en glycine semble être aujourd’hui un facteur prépondérant dans la prévalence des maladies osseuses et de la dégradation cartilagineuse (arthrose et ostéoarthrite, ostéochondrite…).

En l’occurrence, si l’on considère que nos ancêtres consommaient les animaux entiers (chair, organes et os), leurs apports en glycine étaient 5 à 8 fois plus importants sur les nôtres.

En effet, un régime classique tel que celui que les français consomme contient environ 2 à 3 grammes de glycine par jour.

Cette récente étude de 2018 à analysé le potentiel de la glycine, par rapport aux peptides, dans la régénération du cartilage, des tendons et des fibres osseuses.

Il en découle que la dose journalière de 10 g de glycine pure quotidiennement sous forme de supplément semble particulièrement efficace et essentielle à la synthétisation du collagène, en complément d’un grand nombre d’autres améliorations métaboliques, notamment neurologiques et digestives.

Cela rejoins donc l’avis d’un grand nombre de spécialistes de la nutrition qui conseillent d’apporter 10 g de glycine quotidiennement à leur régime alimentaire.

Attention, la glycine ne se prend pas a jeun, donc à déconseiller lors d’un jeûne intermittent. Le mieux étant de la consommer le soir, juste après le dîner.

Lien vers l’étude : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6153947/

 

2019-06-11T12:55:19+02:00Categories: Nutrithérapie|

A propos de l'auteur

Coach Nutrition et Nutrithérapeute à Bordeaux, je vous accompagne dans la définition d’un mode alimentaire adapté à vos besoins et vos objectifs. Je vous propose des séances de coaching nutrition en ligne ainsi que des formations de différents niveaux sur des thématiques précises de la science nutritionnelle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.